A-t-on encore le temps de contrer la récurrence des inondations avant qu’elles ne soient impossible à gérer ?

A-t-on encore le temps de contrer la récurrence des inondations avant qu’elles ne soient impossible à gérer ?

Le professeur et scientifique Philippe Gachon est au cœur des enjeux qui ébranlent des milliers d’assurés frappés par des inondations.

Nommé par le scientifique en chef du Québec, Rémi Quirion, M. Gachon est à la tête du Réseau inondations intersectoriel du Québec, qui regroupe 16 universités et plus de 120 chercheurs au Québec.

L’organisme a pour mission de mieux protéger la population et les infrastructures québécoises des effets néfastes des inondations, qui ne cessent de se multiplier sous la pression des changements climatiques.

L’objectif de M. Gachon : être prêt à gérer les crises et, surtout, d’assurer le retour à la maison des sinistrés. Y aura-t-il des solutions, selon lui ? Oui, répond-il, ajoutant que plus on attend, plus ce sera ingérable.

Mathieu Boudreault est professeur-chercheur en actuariat au Département de mathématiques à l’Université du Québec à Montréal. Il s’intéresse entre autres à la modélisation et la gestion des risques de catastrophes naturelles, notamment les ouragans et les inondations. Mathieu collabore d’ailleurs activement avec Ouranos et l’industrie de l’assurance et de la réassurance sur ces enjeux.

Membre-chercheur du Réseau inondations intersectoriel du Québec (RIISQ), il travaille à mettre en place une chaire de recherche sur l’assurance inondation et le partage des risques financiers face aux changements climatiques.

Un panel d’experts en mode de solutions!

Animateurs : Bernard Deschamps et Serge Therrien

 

2 UFC de la ChAD en Administration – Droit et lois

UFC du Barreau du Qc